Camp Jura8

  Une super Semaine en camargue !

5 jours aux Saintes-Maries-de-la-Mer                  

Jura8 a eu la chance de partir 5 jours en Camargue aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Nous y avons découvert la culture locale avec ses chevaux, ses taureaux, ses flamands roses, la mer, les rizières et l’accent du Sud !

Nous avons pris le train jusqu’à Arles, puis la fin du trajet en bus. Nous avons logé dans un chouette camping dans des bungalows.
Activités au programme : randonnée à cheval, remontée du petit Rhône en vélo et descente en kayak, promenade au bord de la mer pour y tremper les pieds, baignade à la piscine du camping, restaurants en ville, puis sorties à la fête Votive et jeux à la fête foraine de la place…
Les 3 jours sur place ont passé beaucoup trop vite, toute l’équipe (jeunes et formateurs y compris) seraient bien restés un ou deux jours supplémentaires ! 😎

  • Anthony :
  • Benjamin :
  • Celia :
  • Romain : J’ai bien aimé le trajet en train et le trajet en bus. J’ai trouvé cool de faire du vélo et du kayak et on s’est bien entendu dans le kayak. Je n’ai pas trop aimé le paella, c’était trop gras. C’était drôle quand Sajjad voulait gagner la motocross. Le truc en 4D était nul mais on a bien rigolé. J’ai bien aimé me baigner dans la piscine et faire un trou dans la plage et se tremper les pieds dans l’eau.
  • Etienne : J’ai découvert la plage et le désert. J’ai aimé le cheval, le vélo, le kayak, la fête Votive, la mer, les restaurants, le jeu de la boxe, la piscine, le shopping, les glaces, et les sorties le soir. Je n’ai pas aimé le trajet avec la transpiration. J’ai moins aimé la chaleur mais d’un côté c’était cool, j’ai pas aimé allé à l’église et moins aimé la taille du bungalow et j’ai pas aimé la poussière à cheval.
  • Sajjad : J’ai passé un très bon camp. J’ai aimé toutes les activités : la piscine, la mer, le vélo, le kayak. J’ai aimé tous les délires surtout dans le train perce que c’était trop drôle.
  • Nelinho : J’ai tout adoré ! Le kayak, le cheval, le vélo, la piscine et le toboggan. J’ai bien rigolé avec Etienne et les autres.
  • Albina : Nous sommes allés en Camargue en France pendant une semaine.
    Nous avons fait du cheval, piscine, shopping, mer, vélo du kayak. On a passé une super et belle semaine. J’ai super bien aimé les restaurants qu’il y avait. Je remercie les profs d’avoir organisé cette belle semaine. J’AI PASSE UNE SUPER SEMAINE!!!!
  • Jessica :

 

Sortie du CF TEM

Le 2 juin nous avons pris le train avec tous les jeunes du CFTem Est, pour le  Fahy, forêt d’Aigle afin de faire une chasse au trésor.

C’était aussi la retraite de Monsieur Barbera. Nous l’avons félicité pour ces 30 ans à la Fondation de Verdeil.

Après nous avons mangé une grillade. 

En fin de journée, nous sommes allés à pied à la gare d’Aigle.

 Bisse de Savièse

         

  Date : 13,6,22

 Les jeunes ont pu parcourir le Bisse de Savièse. Nous avons eu une magnifique vue des montagnes. 

 

 

 

 

 

 

Nous avons pu passer 3 ponts car les autres ponts sont en réparations. Les ponts faisaient entre 80 et 90m de long, chaque plaque peut tenir jusqu’a 1,5 tonnes.

 

 

 

Construit entre 1430 et 1448, le bisse accroché aux parois du Prabé est donc petit à petit tombé dans l’oubli jusqu’en 2005, date à laquelle l’Association pour la Sauvegarde du Torrent-Neuf et la commune de Savièse ont décidé de le réhabiliter. Un chemin a été tracé de la chapelle de Ste-Marguerite à la paroi des Branlires. Le bisse a était créé pour ramener de l’eau des montagnes pour les cultures.

Les Vanesses du Chardon

Les Vanesses du chardon 

Nous avons reçu des chenilles le mercredi 31 mai 2022. Ce sont des Vanesses du chardon.

Elles sont entre le 3ème et le 4ème stade larvaire.

Description: elles ont des épines grises et noires, les épines sont courtes. Actuellement elles font 2cm.

Elles muent pour pouvoir grandir parce que leur peau n’est pas élastique.

Vendredi 3 juin : l’évolution des chenilles

Elles sont au 5ème stade larvaire. Il y en a une qui commence à faire son cocon. Il y en a une qui est au stade “pupe de deux jours”.

Elles mesurent 4 cm. Elles ont 6 pattes et 12 yeux.

Les chenilles sont suspendues à l’envers. Elles sont prêtes à faire leur cocon.

jeudi  09  juin : les chrysalides

Aujourd’hui nous avons vu que les chenilles avaient toutes fait leur cocon à part une. On arrivait à voir les ailes de toutes celles qui sont dans leur cocon. Elles ont perdues plus de peau que hier.

Jeudi 9 juin

On a ouvert la boite et on a coupé le papier autour duquel étaient accrochées les chrysalides. On les a mises dans un filet pour qu’elles puissent se transformer en papillon.

Mardi 14 juin

Les chrysalides n’ont pas bougé depuis vendredi. Les papillons devraient éclore entre mercredi et jeudi. Les chrysalides ont l’apparence d’être mortes mais …

« A  l’intérieur : tous les organes de la chenilles deviennent liquides. Ce processus se nomme  l’histolyse. Le système nerveux et le tractus digestif changent également  complètement. A un certain moment, la chrysalide ne se compose, à l’intérieur que d’une bouillie  sous pression. A partir de cette bouillie se développent sur des cellules migratrices, les organes du futur papillon. » (Papillonessa, Andermatt, Biogarten)

Mercredi 15 juin

Ce matin, deux papillons sont nés. Le reste des papillons va sortir pendant la journée parce que les chrysalides sont devenues noires. Ça signifie qu’elles sont prêtes à éclore. Pour sortir de leur chrysalide, les papillons pompent de l’air afin de prendre des forces. Une fois dehors, ils s’attachent fermement à quelque chose en attendant que leurs ailes se remplissent de sang. Après plusieurs heures, les papillons sont enfin prêts à voler. Il ne faut pas toucher les papillons car leurs ailes sont recouvertes d’écailles leur permettant d’être stables en vol.

Jeudi 16 juin

On a constaté que tous les papillons étaient nés. Il y en avait un de mort. Après on est allés au Parc de la Villa Saint Pierre. On a mis les papillons en liberté. On a également pris les papillons en photo et nous avons filmé.

Camp de ski pour Jura8

Une super Semaine !

3 jours de ski à Verbier pour Jura 8                    

Jura8 a eu la chance de partir 3 jours faire du ski dans la station de Verbier et de dormir au Châbles dans un petit hôtel sympathique.  Sur les 3 jours, nous avons eu 2 belles journées ensoleillées et une journée de pluie avec la tombée du sable du Sahara qui a coloré les courbes de la station en jaune orangé.  

Le vendredi, pour clore cette semaine un peu spéciale, nous avons tous préparé des plats de chez nous, pour partager un repas canadien. Nous avons eu de la Pite albanaise, des Empanadas péruviens, du Tiramisu, des aubergines frites à l’italienne, un dessert irakien, une salade, une tarte aux poires, des cannelés au chorizo, de la charcuterie valaisanne et un tête de Moine du Jura, des roulés au saumon, des feuilletés au roquefort et plein d’autres bonnes choses…

 

 

 

  • Anthony : “Le camp de ski de 3 jours était trop cool, la nourriture était trop bonne, l’hôtel aussi était sympa. J’ai adoré skier avec Maïté et les autres, tout le monde a bien skié et s’est bien amusé. Vendredi on a tous mangé en classe à 12h, on a tous amené un plat de notre origine, on a tous bien aimé !!!”
  • Benjamin : “J’ai bien aimé la globalité de la semaine. J’ai bien aimé skier au Mont Fort et j’ai bien aimé la précipitation du sud (sable du Sahara). Ça a donné un aspect orangeatre. Je me suis senti perturbé car c’était mon retour de stage à l’Orif. Et sinon j’ai adoré les empanadas d’Etienne le vendredi.”
  • Elsa : “J’ai bien aimé la semaine de ski et j’ai bien progressé du premier jours au troisième.”
  • Celia :J’ai bien aimé le camp de  Ski même si je ne sais pas trop skier. Il y a avait une bonne ambiance avec les autres et plein de plaisir et de bons moments. Je ne savais pas trop skier mais ça allait parce que j’allais doucement. Les repas étaient bon. C’était cool, il faisait chaud et ensoleillé. J’ai bien aimé le repas canadien de vendredi, il y avait plein de choses bonnes que j’ai aimées.”
  • Romain
  • Etienne : Pour mes 3 jours de ski j’ai eu beaucoup de plaisir à passer avec toute l’équipe. On a eu une bonne ambiance malgré la fatigue. Tout le monde a bien respecté. C’était super chouette, il n’y a pas eu de blessé. J’ai pu être dans tous les niveaux. Pour l’Hôtel, J’ai eu beaucoup de plaisir pour l’ambiance, la nourriture était bonne. J’ai été en compagnie avec Nelinho. On a bien rigolé, c’était incroyable . Pour le vendredi, j’ai vraiment bien aimé d’avoir pu assister au repas du vendredi. Il y’avait beaucoup de choix, c’était honorable. On s’est bien régalé, c’était un moment magnifique !”
  • Sajjad : “J’ai beaucoup trop aimé le camp de ski ! J’ai passé des supers moments avec tout le monde. J’ai beaucoup aimé faire le Mont-Fort. C’était super drôle quand j’ai perdu un ski sur la descente du Mont-Fort. J’ai trop aimé l’hôtel avec Anthony. Vendredi, le repas canadien, c’était trop bon ! J’ai trop aimé mangé ! J’ai trop aimé cette activité !”
  • Nelinho
  • Albina :J’ai super aimé le camp de ski. J’ai eu beaucoup de plaisir à skier avec tout le monde. On a beaucoup rigolé, c’était vraiment bien. J’ai fait une belle chute avec Rosaria sur  Celia. Vendredi, nous avons fait un repas canadien, c’était super bien, on a bien mangé !”
  • Jessica : “J’ai beaucoup aimé le camp de ski, on a bien profité ! Le repas canadien c’était super bon”

parrainage d’un chien guide

mon expérience avec foxy


Fondation école romande pour chien-guide d’aveugle


Leur maison à Brenles

Chaque année une vingtaine de nouveaux chiens guides sont formés.
Fondée en 1994 à Colombier près de Neuchâtel, installée maintenant à Brenles, commune de Lucens.
A l’âge de 18 mois à peu près, les futurs chiens guides reviennent à l’école pour leur formation.
Ils sont pris en charge par un instructeur.
La formation dure 8 à 9 mois, en travaillant quotidiennement en ville.
Le chien passe une série de tests pour s’assurer qu’il réunit toutes les qualités demandées.
Le chien a un droit d’accès dans tous les lieux publics et voyage gratuitement.
Le parrainage se passe pendant la 1er année du chien dans une famille d’accueil.
Pendant le parrainage la nourriture et le vétérinaire sont pris en charge par la fondation.

LIRE LA SUITE

recette kumpir


L’atelier cuisine de Jura8 vous présente cette semaine:
ronds d’oignons panes – kumpir – gâteau aux carottes

Ingrédients pour 13 personnes :

14 pommes de terre
525 g de fromage râpé
350 g d’olives noires
125gr Beurre
250gr Maïs
Cornichons
Mayonnaises
Ketchup
500gr La salade russe
Sel
Poivre

Recette turque: Kumpir
Temps de la préparation :120 minutes

Étape 1 :
Faire cuire les pommes de terre au four dans un papier aluminium ( 1h30 en plus selon la taille à 220 °C )

Étape 2 :
A la sortie du four des pommes de terre les couper en deux et les écarter. Avec une fourchette faire de la pure

Étape 3 :
Ajouter une noix de beurre et du fromage sur chaque pomme de terre encore bien chaude

Étape 4 :
Après ajouter les restants ces que vous voulez

J’ai  apprecié faire la recette du Kumpir proposée par Erdal

Recette et texte de Jessica

Préparation du Kumpir
Kumpir prêt à servir
…Sucre glace en décoration
Résultat du gâteau aux carottes

Je suis très content de ma recette du gâteau aux carottes réussi à la perfection.

Texte de Benjamin

Ile flottante sur coulis de myrtille


L’atelier cuisine de Jura8 vous présente cette semaine:
Pampushky – Falafels – Frittes USA – Ile flottante sur coulis de Myrtille

Ingrédients pour 12 personnes :

1500 de myrtilles fraiches
1200 ml d’eau
18 cuillères à soupe de sucre
6 cuillères à café de maïzena
jus d’ 3 citrons
30gr de beurre
menthe fraîche (facultatif)
10 blanc d’œuf
10 cuillères à soupe de sucre blanc

Recette : Ile flottante sur coulis de myrtille
Temps de la préparation : 60 minutes

Étape 1 :
Faites bouillir les myrtilles dans l’eau froide avec le sucre (pas plus de 5 minutes quand l’eau est en ébullition).

Étape 2 :
Mixez le tout en ajoutant le jus de citron et les feuilles de menthe fraîche (selon les goûts).

Étape 3 :
Dans une casserole, mélangez un peu de coulis avec la cuillère de féculent.

Étape 4 :
Ajoutez le restant du coulis et chauffez 30 secondes sur feu doux jusqu’à épaississement.

Étape 5 :
Ajoutez ensuite le morceau de beurre. Laissez refroidir.

Étape 6 :
Montez les blancs en neige très ferme grâce à l’adjonction d’un trait de jus de citron (bien plus efficace qu’une pincée de sel).

Étape 7 :
Sucrez en fin de montage. Faites pocher des cuillerées de blanc en neige dans une casserole d’eau frémissante, pendant environ 1 minute.

Étape 8 :
Dressez les assiettes avec la soupe de myrtilles et deux îles flottantes posées sur le dessus. Décorez de quelques myrtilles fraîches et feuilles de menthe.

Bien aimé c’était spéciale, j’ai découvert comment faire le coulis au myrtille. C’était cool à refaire !!!

Recette et texte dEtienne

Pampushky
Falafels et frittes américaines
L’île flottante et son coulis
voilà le travail… 😉

J’ai bien aimé faire la cuisine, j’ai découvert comment faire les falafels c’était cool. J’ai bien aimé le repas !!!

Texte de Celia

Los Angeles

Hollywood


Ville cinématographique et télévisuelle

la ville:

Los Angeles est située dans l’État de la Californie au sud, c’est le cœur de l’industrie cinématographique et télévisuelle. Et la 20ème ville le plus peuplée mondialement et la 2ème le plus peuplée des États-Unis. Los Angeles est également une ville olympique, elle a accueillie les Jeux olympiques d’été en 1932 et 1984 et dans 6 ans en 2028.

LIRE LA SUITE

Le Perù

Particularités du Perù


Le Perù

le Perù ce situe au sud de l’Amérique est longé à l’ouest par l’océan Pacifique, la capitale du perù c’est Lima, on parle l’español et fait une superficie de 1,285 millions km2.
Au perù ils existaient de nombreux civilisation, il y a eu l’empire Chavin , Moche, Nazca, Paracas et le célèbre civilisation et l’empire inca, le cœur d’une vallée stupéfiant qui se trouve à machu Picchu…

LIRE LA SUITE