Un nouvel espace sensoriel à l’UAT

Dans le cadre de leur 3e année d'études auprès de la HES-SO de Sierre en travail social, deux étudiantes ont réalisé un projet en partenariat avec la Fondation de Verdeil.

Elodie Teixeira effectue des remplacements au sein de l’Unité d’Accueil Temporaire de la Fondation de Verdeil. En collaboration avec Léonore Jobin, sa camarade à la HES-SO, elles ont choisi de développer un espace sensoriel au sein de l’UAT d’Aigle dans le cadre de leur formation. Elles associent à leur projet l’équipe d’Aigle, mais également – et surtout – les enfants qui fréquentent l’unité d’accueil.

Travaux de peinture, choix des couleurs, ils ont été au centre de l’activité et donc acteurs directs de ce projet. La plupart des matériaux ont été créés par eux lors d’ateliers mis sur pied tout spécialement depuis l’été 2019.

Cette pièce est dès lors accessible afin de s’y reposer, se calmer, et/ou travailler les sens. En plus des matériaux fabriqués à la main, l’espace des sens y accueille du nouveau mobilier, dans une ambiance tamisée et calme, avec des lumières adaptées. Cet espace permet aux enfants de développer et de travailler les quatre sens : le toucher, la vue, l’odorat et l’écoute. 

Un des premiers avantages est que cette salle va se perpétuer dans le temps et ne sera donc pas éphémère. Cette dernière peut être utilisée par les enfants de l’UAT, mais aussi par les classes spécialisées de la Fondation de Verdeil. L’attention et le calme intérieur de l’enfant pourront être développés à travers les éléments qui ont été fabriqués et qui découlent des sens. (Elodie Teixeira, Léonore Jobin, étudiantes HES à l’origine du projet)

Léonore Jobin (à g.) et Elodie Teixeira dans la salle “Espace des sens” de l’UAT d’Aigle

 

C’est vraiment “un plus” pour les enfants de l’UAT d’Aigle et un bel outil de travail pour notre équipe. C’est un espace supplémentaire qui a été réfléchi et adapté à des enfants en chaise roulante notamment, eux qui n’ont en principe pas accès aux mêmes activités que les autres enfants. Cette salle est le résultat de tout un travail réalisé en cours d’année avec rigueur et avec l’assurance d’un aboutissement. Nous n’aurions pas pu réaliser un tel travail dans un délai si court comme [Elodie Teixeira et Léonore Jobin] l’ont fait. (Marie-France Kupferschmid, Responsable de l’UAT)

Le Nouvelliste a consacré un article sur le sujet lors de l’inauguration qui a eu lieu en janvier.

Cliquez sur la page pour ouvrir l’article du journal

Résumé du projet en PDF